Beachy Head – Beachy Head

Indie-Rock 4.5 out of 5.0 stars

Former un supergroupe a toujours été un exercice périlleux. La réunion de musiciens venant d’horizons différents peut fonctionner à merveille et contribuer à l’élaboration d’albums mémorables. Certains réussissent comme This Mortal Coil, Travelling Wilburys, Blind Faith, The Last Shadow Puppets ou bien The Dead Weather. D’autres disparaissent rapidement comme Zwan. Beachy Head est le nouveau projet du guitariste Christian Savill (Slowdive) avec l’aide de Rachel Goswell (Slowdive), du batteur Matt Duckworth (Flaming Lips), Steve Clarke (The Soft Cavalry) ainsi que de Ryan Graveface. L’aventure a commencé avec une multitude de démos qui ne demandaient qu’à être peaufinés. Christian Savill a envoyé ces nouvelles idées aux différents multi-instrumentistes pour être travaillées, juste avant que le Covid ne sévisse. Matt Duckworth des Flaming Lips a rajouté des tambours. Entre les confinements au Royaume-Uni, Steve a ajouté des harmonies et d’autres instruments. Quant à Rachel Goswell, elle a chanté sur quelques titres.

Le résultat final est cet album où l’alchimie entre les musiciens fonctionne à merveille et opère de bout en bout. Naviguant entre ondulations shoegaze et noise pop, toujours propice à une rêverie éthérée, l’album surprend et charme à la fois. Les mélodies sont belles tout en gardant des guitares lourdes et puissantes. Fortement émotionnel, l’album nous plonge instantanément dans une ambiance forte. Le chant de Rachel Goswell sur All Gone, absolument bouleversant et d’une incroyable force, donne ce petit plus qui nous plonge dans une atmosphère à la profondeur mélancolique. Sur quelques titres, on s’oriente vers des sonorités beaucoup plus électroniques, entraînantes et travaillées. Beachy Head fait une entrée remarquée avec un bien bel album éponyme, qui tient toutes ses promesses. Malgré sa durée relativement courte dont on se consolera si un nouvel opus voit le jour et comme je l’avais prédit, Beachy Head signe l’un des meilleurs albums de ce début d’année.

Artwork by Chloe Manon

error: Content is protected !!