Nick Cave fait un Carnage

Indie 4.0 out of 5.0 stars

C’est l’album que personne n’attendait. Pas de clips promotionnels ou d’entretiens fleuves… Carnage, le nouvel album de Nick Cave avec Warren Ellis, est aujourd’hui, disponible à l’écoute sur toutes les plateformes de streaming. Enregistré en quelques semaines pendant le confinement, Carnage est le premier album non instrumental du duo, habitué à faire de nombreuses bandes sonores de films, de télévision et de théâtre. Comme le décrit Cave, l’album est « un disque brutal, mais très beau ancré dans une catastrophe collective. »

«Faire Carnage était un processus accéléré de créativité intense», a déclaré Ellis, «les huit chansons étaient là sous une forme ou une autre dans les deux premiers jours et demi.»

L’alchimie entre les deux artistes fonctionnent à merveille. Ce dix-huitième album de Nick Cave, mais sans les Bad Seeds ou le premier, Nick Cave & Warren Ellis, est plus enraciné dans l’actualité. Tout semble ici plus accessible et immédiat, on entre facilement dans ces longues mélopées hantées pour se laisser transporter vers de nouveaux horizons sonores. Poétique et mystique, l’album regorge de belles mélodies qui se succèdent jusqu’à Albuquerque, une fabuleuse évocation du désir mélancolique. Une musique riche en émotions et en sonorités denses où l’écriture si riche de Cave se retrouve en parfaite harmonie.

Carnage est un disque pour ces temps incertains, mais c’est avant tout un album d’espoir !

La tracklist complète : 

1. “Hand of God”
2. “Old Time”
3. “Carnage”
4. “White Elephant”
5. “Albuquerque”
6. “Lavender Fields”
7. “Shattered Ground”
8. “Balcony Man

Photo Joel Ryan.

error: Content is protected !!